Depuis le 5 mars et ce jusqu’au 11, se tient à Kaolak une séance de formation des volontaires de YMCA Sénégal sur le projet « Africa We Want » (l’Afrique que nous voulons). Le projet est inspiré de l’Agenda 2063 de l’union Africaine et porté par les mouvements YMCA pour la responsabilisation des jeunes dans la conduite du changement de l’Afrique à l’horizon 2063.

Cette formation conduite par M. Randriamala HERINIAINA un agent de changement du Madagascar et les ambassadeurs S2C de YMCA Sénégal a pour but d’outiller les jeunes volontaires pour l’exécution de l’Agenda 2063 et les changements qu’il implique pour arriver à la Renaissance Africaine. Pendant une semaine, les volontaires venus des branches YMCA de Thiès, Ziguichor, Kolda et Kaolack vont être familiarisés au document de base et initié à certaines notions comme le S2C et les étapes de la transformation, le processus du plaidoyer, la démocratie, le civisme, la responsabilité, afin qu’ils puissent cerner les enjeux de la situation du continent. Au terme de leur formation, ces jeunes au nombre de 14 vont retouner dans leurs localités respectives pour démultiplier ce qu’ils ont appris afin d’engager d’autres jeunes dans le combat pour la renaissance Africaine. L’aspect plaidoyer àl’endroit des autorités sera aussi dévelopé pour plus d’impact.

Le projet Africa We Want va être déroulé pendant trois (3) ans et va directement toucher 7440 jeunes hommes et femmes qui auront conscience de leur rôle dans la conduite du changement du continent et qui agiront en conséquence. Au Sénégal l’objectif fixé est d’atteindre 15 000 jeunes à terme par la démultiplication de la formation.

Cette initiative de l’Alliance Africaine des YMCAs qui mobilise douze (12) mouvements nationaux découle de la coïncidance d’objectifs. En effet, l’une des six (6) aspirations de l’Agenda 2063 énonce le développement d’une Afrique qui est « dirigée par le peuple, libérant le potentiel des femmes et de ses jeunes…en engageant et renforçant les capacités des jeunes ». En tant que mouvement africain de jeunesse, axée sur le développement et le renforcement des capacités des jeunes pour la Renaissance Africaine, YMCA s’est approprié l’Agenda 2063. Dans sa démarche, YMCA veut utiliser sa philosophie transformative de sujet à citoyen (S2C) pour former la jeunesse qui va conduire le changement vers l’Afrique que nous voulons.

Source: Senegal YMCA

Menu Title